Calville du Roi





Epoque de consommation : hiver

Origine :

C'est une variété très ancienne puisque, selon A. Leroy, elle apparaît dans le catalogue de Le Lectier dès 1628.

Arbre :

Cultivé sur haute tige généralement. La variété gagne en qualité et en grosseur si elle est greffée sur MM9, mais elle y perd en conservation.

Fruit :

Fruit de moyen à gros selon le mode de culture, toujours plus large que haut, côtelé dans sa partie supérieure.
Epiderme mince, lisse, brillant, passant au jaune-brun à l'insolation et faiblement nuancé parfois de rouge terne. Ponctué de gris.
Oeil moyen, fermé ou mi-clos, inséré dans une cavité peu profonde nuancée de vert, bien côtelée.
Pédicelle gros et court le plus souvent, mais quelquefois mince et long, implanté dans une cavité large, assez profonde et à bords à peine ondulés contrairement à la plupart des formes calvillées.
Chair jaunâtre avec zones verdâtres, mi-fine, croquante, ferme, acidulée, juteuse, peu sucrée.

Intérêts principaux :

Variété de très bonne conservation.

Appréciation :

Qualité de médiocre à bonne, selon le terrain et le mode de culture.

RETOUR A LA PAGE DE PRESENTATION
Source : Fiche Variétale éditée par les Croqueurs de Pommes Voir Bibliographie
Dernière mise à jour : 11/02/98